New Delhi et Bombay se déconfinent progressivement après une baisse des infections

Les marchés et centres commerciaux de New Delhi pourront fonctionner un jour sur deux, ont annoncé les autorités indiennes.
Photo: Prakash Singh Agence France-Presse Les marchés et centres commerciaux de New Delhi pourront fonctionner un jour sur deux, ont annoncé les autorités indiennes.

Les marchés et les centres commerciaux de New Delhi pourront rouvrir lundi, ce qui marque une nouvelle étape dans le processus de déconfinement, ont annoncé samedi les autorités indiennes, dans un contexte de baisse des contaminations à la COVID-19 dans les grandes villes du pays, après des semaines de restrictions.

Samedi, New Delhi faisait état de 400 nouvelles infections, contre 25 000 cas quotidiens, il y a sept semaines, quand le confinement a été annoncé. Ces assouplissements surviennent après que Delhi a autorisé la semaine dernière la reprise du travail dans le secteur de la construction et dans les usines.

Le métro de Delhi reprendra également à 50 % de ses capacités, a précisé le premier ministre de la ville, Arvind Kejriwal.

Les marchés et centres commerciaux fonctionneront un jour sur deux, la moitié d’entre eux étant ouverts chaque jour.

Les bureaux peuvent aussi rouvrir à 50 % de leur capacité, mais M. Kejriwal a exhorté ses concitoyens à plutôt travailler de la maison.

« Ils ont ouvert il y a une semaine. Sur le front de la pandémie, la situation est toujours sous contrôle » , a observé M. Kejriwal.

« Il est important de remettre l’économie en ordre de marche si cela s’améliore au niveau sanitaire. Nous prions pour que cela continue » , a-t-il ajouté.

Le gouvernement de l’État du Maharashtra — qui comprend Bombay, la locomotive économique de l’Inde — a annoncé un plan en cinq étapes pour assouplir les restrictions, selon les taux d’infection et les capacités hospitalières.

Au niveau 1 (avec un taux d’infection inférieur à 5 % et des taux d’occupations de lits de malades en dessous de 25 %), toutes les boutiques, restaurants et centres commerciaux auront la permission de rouvrir.

Mais au niveau 5 (taux d’infection supérieurs à 20 %), les restrictions resteront strictes.

Selon des statistiques officielles, les infections quotidiennes en Inde sont tombées à environ 120 000, comparativement à plus de 400 000 en mai.

Le nombre de morts a également baissé, avec 3380 décès rapportés dans les dernières 24 heures, bien que ce nombre soit probablement sous-estimé.

Au moins 344 082 personnes dans le pays sont mortes du coronavirus, qui sévit maintenant dans certaines régions rurales du pays.

Le programme de vaccination progresse lentement en raison des pénuries, de confusions et de querelles entre le gouvernement fédéral et ceux des États régionaux.

Actuellement, seulement environ 180 millions de personnes, soit 14 % de la population, ont reçu une dose de vaccin et 45 millions, soit 3,4 %, deux doses.

À voir en vidéo