Afghanistan: près de 60 policiers et soldats tués dans le nord

Mazar-i-Sharif — Les talibans ont tué près de 60 policiers et soldats au cours d’intenses combats dans la nuit de dimanche à lundi dans le nord de l’Afghanistan, a-t-on appris lundi auprès de responsables sécuritaires et administratifs, au moment où la sécurité ne cesse de se dégrader dans ce pays ravagé par 38 années de guerre. Après s’être emparés d’une base militaire de Sar-e-pul, les talibans menacent désormais la capitale provinciale, ce qui pourrait mener à un « désastre » semblable à celui de Ghazni, a averti le chef de la police de Sar-e-Pul, Abdul Qayom Baqizoy. Les talibans avaient lancé en août un assaut spectaculaire contre Ghazni, ville stratégique située à deux heures de Kaboul.