Myanmar: appel à une «réunion de haut niveau» à l’ONU

Londres — Le ministre britannique des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, a déclaré mardi vouloir convoquer une « réunion de haut niveau » aux Nations unies sur les massacres de la minorité musulmane rohingya au Myanmar. « Le nettoyage ethnique, sous quelque forme que ce soit, où qu’il se passe, ne devrait jamais rester impuni, et les auteurs de ces crimes épouvantables doivent être traduits en justice », a-t-il déclaré. En 2017, plus de 700 000 musulmans rohingyas ont fui vers le Bangladesh après une offensive de l’armée myanmaraise. Des enquêteurs de l’ONU ont demandé fin août que la justice internationale poursuive le chef de l’armée et cinq autres hauts gradés pour « génocide », « crimes contre l’humanité » et « crimes de guerre » à l’encontre des musulmans rohingyas. Des accusations rejetées par les autorités birmanes.