Les enfants coincés dans une grotte en Thaïlande sont en bonne santé

Les enfants devront apprendre les rudiments de la plongée.
Photo: Royal Thai Navy via Associated Press Les enfants devront apprendre les rudiments de la plongée.

Les enfants membres d’une équipe de football thaïlandaise bloqués plus d’une semaine dans une grotte partiellement inondée affirment dans une vidéo publiée mercredi qu’ils sont en bonne santé, pendant que les secouristes tentent toujours de déterminer comment les extraire en toute sécurité.

Les fortes pluies prévues au cours des prochains jours pourraient contraindre les responsables à prendre rapidement une décision.

Dans la vidéo, on voit les douze garçons et leur entraîneur en compagnie de membres de la force d’élite de la marine thaïlandaise dans la grotte sombre. Les garçons, dont plusieurs sont recouverts de couvertures d’aluminium, se relaient à tour de rôle. Ils offrent une salutation traditionnelle, disent leur nom et assurent qu’ils sont en bonne santé.

La vidéo d’environ une minute a été enregistrée mardi et a été mise en ligne mercredi matin sur la page Facebook de la marine thaïlandaise, qui a ensuite publié deux autres vidéos des garçons.

Les jeunes captifs, âgés de 11 à 16 ans, et leur entraîneur de 25 ans ont disparu après avoir exploré la grotte de Tham Luang Nang, dans le nord de la province de Chiang Rai, après un match de football le 23 juin. Pris au piège quand la grotte a été inondée, ils ont été retrouvés par des plongeurs de sauvetage tard lundi soir lors d’une opération à grand déploiement qui a attiré des experts du monde entier.

Les autorités ont expliqué que les garçons — qu’on voyait également mardi dans une vidéo prise par le plongeur britannique qui les a trouvés — étaient encadrés par sept membres de la marine thaïlandaise, dont des médecins, qui restent avec eux dans la grotte. Ils sont pour la plupart dans un état stable et ont reçu des boissons riches en protéines.

Dans toutes les vidéos, les garçons semblent de bonne humeur. Dans les images les plus récentes, on voit un militaire traitant les coupures mineures sur les pieds et les jambes des garçons avec un onguent antibiotique. Plusieurs garçons sourient et interagissent avec le militaire, qui fait des blagues.

Les responsables s’affairent à installer un câble qui pourrait permettre aux parents qui se massent à l’extérieur de la grotte de parler à leurs enfants.

Pas d’urgence à évacuer

Le commandant de la force d’élite de la marine thaïlandaise, le contre-amiral Arpakorn Yookongkaew, a expliqué mardi qu’il n’y avait aucune urgence à extraire le groupe de la grotte, car il est en sécurité là où il se trouve. Les inondations qui prévalent actuellement signifient que les garçons devraient plonger pour sortir, ce qui, selon les experts en sauvetage, pourrait être extrêmement dangereux.

Alors que les efforts pour pomper l’eau hors de la grotte se poursuivent, certains officiels thaïlandais ont indiqué que les pluies abondantes prévues ce week-end pourraient les forcer à décider que les garçons devront nager et plonger en empruntant la même voie compliquée que les sauveteurs.

Le gouverneur de la province de Chiang Rai a révélé mercredi que les garçons s’exerçaient à porter des masques de plongée et à respirer. Il a dit ne pas savoir quand une extraction pourra être tentée, mais « si c’est risqué ou non sécuritaire, nous ne procéderons pas ». Il a affirmé que les enfants pourraient être extraits au compte-gouttes, selon leur niveau de préparation.

Les autorités ont affirmé qu’elles exploraient encore d’autres options. Des secouristes continuent à scruter le flanc de la montagne à la recherche d’autres accès à la caverne et pour trouver des moyens plus rapides de pomper l’eau hors de la grotte. Les experts ont estimé qu’il pourrait être plus sécuritaire de simplement ravitailler les garçons là où ils sont pour l’instant, en attendant que l’eau baisse. Cela pourrait prendre des mois, cependant, étant donné que la saison des pluies en Thaïlande s’étire généralement jusqu’en octobre.