Des tempêtes font au moins 86 morts en Inde

Les tempêtes ont entraîné la mort de plus de 150 personnes en Inde depuis le début du mois.
Photo: Himanshu Sharma Agence France-Presse Les tempêtes ont entraîné la mort de plus de 150 personnes en Inde depuis le début du mois.

New Delhi — Au moins 86 personnes ont péri dimanche dans une nouvelle série de tempêtes de sable et d’orages en Inde, qui a aussi fait plus d’une centaine de blessés, selon de nouveaux bilans officiels lundi.

Des vents soufflant jusqu’à plus de 100 km/h ont frappé plusieurs parties du nord, de l’est et du sud de l’Inde dimanche soir. Les intempéries ont provoqué des chutes d’arbres, endommagé nombre d’habitations et arraché des poteaux électriques.

En Uttar Pradesh, État le plus peuplé d’Inde situé dans le nord du pays, les rafales et la foudre ont tué 48 personnes en projetant des débris ou en abattant des murs, a indiqué à l’AFP T. P. Gupta, un responsable de l’autorité locale de gestion des catastrophes.

Dans ce même État, huit passagers sont morts noyés dans le district de Barabanki lorsque le vent a retourné leur embarcation sur une rivière.

Au Bengale-Occidental, 14 personnes ont péri, notamment dans une maison frappée par un éclair dans la grande ville de Calcutta. Le Bihar et la capitale New Delhi ont recensé chacun deux victimes.

Dans le sud du pays, les orages ont par ailleurs coûté la vie à 12 personnes dans l’Andhra Pradesh.

Les tempêtes sont courantes en Inde en cette saison de grosses chaleurs qui précède la mousson. Celles de cette année sont cependant d’une intensité et d’une force rares.

Au début du mois, elles ont ainsi entraîné la mort de près de 140 personnes dans ce pays d’Asie du Sud.