Lourdes peines de prison pour six dissidents au Vietnam

Hanoï — Six dissidents vietnamiens, dont un avocat de premier plan, ont été condamnés jeudi à des peines de sept à quinze ans de prison pour « tentative de renversement » du régime communiste, les peines les plus lourdes de ces dernières années. « Aucune preuve n’a été faite au tribunal aujourd’hui d’une quelconque tentative de renverser le régime » à parti unique, a estimé l’avocat Le Luan, interrogé par l’AFP à sa sortie de ce procès express d’une journée à Hanoï. La presse internationale n’a pas été autorisée à y assister. Les six prévenus, qui risquaient la peine de mort, sont liés à un groupe dissident, dit de la Fraternité pour la démocratie, qui assure avoir un réseau d’opposants à travers tout le pays. Ils étaient accusés d’avoir organisé des formations aux droits de la personne, d’avoir appelé au multipartisme et d’avoir reçu des subsides de l’étranger.