Fausse alerte au missile nord-coréen de la télévision japonaise

L'annonce du lancement d'un missile nord-coréen en novembre dernier.
Photo: Kazuhiro Nogi Archives Agence France-Presse L'annonce du lancement d'un missile nord-coréen en novembre dernier.

La chaîne publique de télévision japonaise NHK a par erreur publié sur son site Internet une alerte annonçant que la Corée du Nord venait de lancer un missile et recommandant aux gens de se mettre à l’abri, avant de reconnaître l’erreur quelques minutes plus tard.

Un bandeau est apparu sur le site Internet de NHK à 18 h 55 locales (4 h 55 à Montréal) disant : « Il semble que la Corée du Nord ait lancé un missile. Réfugiez-vous à l’intérieur de bâtiments ou dans le métro. »

Cinq minutes plus tard, la chaîne annonçait que la nouvelle était fausse et présentait ses excuses, sans plus d’explication.

Cet incident survient quelques jours après une alerte au missile nord-coréen à Hawaï, cette fois envoyée officiellement à tous les portables des habitants et qui s’est révélée sans objet. L’incident a été attribué à une erreur humaine, mais il a fallu quelque 40 minutes pour corriger l’alerte.

Début janvier, toujours au Japon, des millions de Tokyoïtes avaient reçu une angoissante alerte sur leur téléphone les avertissant d’un puissant séisme — une fausse information apparemment provoquée par la survenue quasi simultanée de deux petits tremblements de terre.

1 commentaire
  • Gilles Bonin - Abonné 16 janvier 2018 11 h 03

    Ça commence

    Ça commence à devenir inquiétant ces fausses alertes... Cela veut-il dire que le doigt près du «bouton» est fébrile chez un peu tout le monde? Effrayant!