La potence pour une «veuve noire» japonaise

Tokyo — Une ancienne millionnaire au Japon a été condamnée à mort par pendaison mardi pour les meurtres de trois de ses conjoints et une tentative de meurtre sur un quatrième, au terme d’un procès qui a captivé tout le pays. Chisako Kakehi, 70 ans, avait été surnommée la « veuve noire », en référence à cette araignée qui dévore les mâles après l’accouplement, mais aussi « l’empoisonneuse », car elle avait parfois recours à du cyanure pour arriver à ses fins. Les trois meurtres et la tentative de meurtre étaient prémédités et « bien préparés », a déclaré la juge du tribunal de Kyoto (ouest) Ayako Nakagawa, estimant n’avoir « eu d’autre choix que de prononcer la peine capitale ».