Une autre centrale nucléaire au Pakistan

Islamabad — Le premier ministre pakistanais, Shahid Khaqan Abbasi, a inauguré vendredi la cinquième centrale nucléaire du pays, où les coupures d’électricité sont récurrentes, développée en collaboration avec la Chine. Le Pakistan est l’un des rares pays en voie de développement à continuer d’élargir son usage du nucléaire malgré la catastrophe nucléaire de Fukushima au Japon en 2011. Le pays s’efforce de combler un déficit énergétique qui peut atteindre les 7000 MW au pic de l’été, soit presque un tiers de la demande. La Chine intensifie actuellement ses investissements chez son voisin pakistanais, dans le cadre d’un plan de développement des infrastructures routières, de télécommunication et d’énergie de plus de 50 milliards de dollars le long d’un couloir économique reliant la Chine à la mer d’Arabie en traversant le Pakistan du nord au sud.