Des médecins occidentaux au chevet de Liu Xiaobo

Pékin — Des médecins d’Allemagne et des États-Unis doivent rencontrer ce week-end le dissident chinois Liu Xiaobo atteint d’un cancer en phase terminale, a appris l’AFP, alors que l’état de santé du Nobel de la paix 2010 se dégrade. Au moins deux médecins se rendront au chevet du militant prodémocratie de 61 ans, à la suite d’une invitation de l’hôpital où il est soigné depuis le début juin à Shenyang (nord-est de la Chine). Liu Xiaobo a été condamné en 2009 à 11 ans de réclusion pour « subversion » après avoir appelé à des réformes démocratiques. Il avait corédigé un manifeste, la Charte 08, prônant notamment des élections libres. Il a obtenu le prix Nobel de la paix en 2010. Le dissident a été placé en liberté conditionnelle et hospitalisé après qu’on lui eut diagnostiqué en mai un cancer du foie en phase terminale.

À voir en vidéo