Thaïlande: référendum sur la nouvelle Constitution le 7 août

Bangkok — La junte thaïlandaise a annoncé mardi pour le 7 août un référendum sur le nouveau projet de Constitution, un texte jugé antidémocratique par le mouvement d’opposition des Chemises rouges qui appelle à voter contre. Dans un pays où les manifestations restent interdites depuis le coup d’État de mai 2014 et la prise de parole politique restreinte, l’opposition sort de sa réserve ces dernières semaines pour critiquer le texte. La nouvelle Constitution propose notamment un premier ministre non élu, un Sénat entièrement nommé et un renforcement du pouvoir des tribunaux, bastion des élites traditionnelles. La Constitution a déjà subi une dizaine de réécritures depuis la fin de la monarchie absolue en 1932, la plupart du temps après des coups d’État militaires. Le chef de la junte, le général Prayut Chan-O-Cha, affirme que la nouvelle Constitution permettra de mettre un terme à des années de paralysie politique. Des législateurs désignés par la junte militaire oeuvrent depuis de longs mois à la rédaction d’une nouvelle Constitution avant les prochaines élections, promises pour mi-2017.