Un glissement de terrain fait 85 disparus

Près de 3000 secouristes ont été mobilisés, en plus d’équipement lourd et de chiens de secours.
Photo: Andy Wong Associated Press Près de 3000 secouristes ont été mobilisés, en plus d’équipement lourd et de chiens de secours.

Au moins 85 personnes manquent toujours à l’appel après l’effondrement d’une montagne de terre et de débris de construction qui s’accumulait depuis deux ans dans la ville manufacturière chinoise de Shenzen.

Les responsables affirment que ce glissement de terrain a emporté 33 maisons dans le parc industriel de Shenzen, une ville située près de Hong Kong et où sont fabriqués une multitude de produits utilisés à travers le monde, des téléphones cellulaires aux voitures.

Les résidants blâment le gouvernement tandis que les dirigeants évoquent une erreur humaine.

Le glissement de terrain survenu dimanche a recouvert une superficie de 380 000 mètres carrés d’une couche de limon épaisse de 10 mètres. Au moins 16 personnes ont dû être hospitalisées, dont des enfants, a dit l’agence de presse officielle Chine nouvelle.

Le gouvernement de Shenzen a révélé que sept personnes prises au piège ont été secourues, mais que 85 autres manquaient toujours à l’appel lundi soir. On évoquait précédemment 91 disparus, mais le nouveau bilan n’a pas été expliqué.

On ne rapporte pour l’instant aucun décès.

Le ministère chinois des Terres et des Ressources a expliqué qu’une montagne de terre, de blocs de ciment et d’autres débris de construction s’empilait depuis deux ans contre une colline d’une centaine de mètres. Des pluies diluviennes avaient saturé le sol d’eau, le rendant lourd et instable, ce qui a éventuellement provoqué un effondrement violent.

Des photos aériennes montrent le secteur englouti sous une boue rougeâtre, avec des édifices renversés sur le côté ou complètement anéantis. Des images tournées par des témoins font voir un mur de débris qui heurtent les immeubles, créant de gigantesques colonnes de poussière.

Au moins 14 usines ont été endommagées, selon le maire adjoint de la ville. Six cents personnes ont été relogées ailleurs.

Près de 3000 secouristes ont été mobilisés, en plus d’équipement lourd et de chiens de secours.