Les vents de Koppu fléchissent à 105 km/h

Cabanatuan, Philippines — Le puissant typhon Koppu avait été rétrogradé au rang de tempête tropicale lundi après-midi, avec des vents soutenus de 105 km/h qui soufflaient en rafale à 135 km/h sur la province philippine d’Ilocos Norte.

Le passage du typhon a fait au moins 11 morts, en plus de chasser 65 000 personnes de chez elles et de priver les résidants de neuf provinces d’électricité.

Des soldats, des policiers et des bénévoles se sont précipités lundi au secours des centaines de personnes qui se retrouvent prisonnières de leurs domiciles par les inondations.

Plusieurs provinces, dont celle de Nueva Ecija, ont été frappées par des crues-éclairs qui ont gonflé les rivières.

Le maire adjoint de la ville de Jaen, dans le Nueva Ecija, a révélé à l’Associated Press qu’environ 80 % des 27 villages que rassemble sa ville de plus de 45 000 habitants ont été inondés. Des milliers d’animaux ont été perdus et les rizières détruites.