En bref - Libérations en Birmanie

Rangoon - La junte birmane a annoncé hier la libération de 26 membres du parti d'Aung San Suu Kyi, la Ligue nationale pour la démocratie (LND).

La junte n'a pas précisé si ces opposants avaient été emprisonnés le 30 mai 2003, date de violences lors desquelles un convoi de la LND dans lequel voyageait Aung San Suu Kyi et de nombreux membres de son parti avait été attaqué. Cette embuscade, apparemment montée par la junte, avait été suivie d'une vague d'emprisonnements de membres de la LND.