Thaïlande: les militaires reportent les élections

Bangkok — La junte militaire thaïlandaise, qui a pris le pouvoir par un coup d’État il y a plus de 15 mois, a annoncé un nouveau report des prochaines élections, qui n’auront pas lieu dans le royaume avant juin 2017. Les généraux avaient initialement promis de rendre le pouvoir aux civils au maximum 18 mois après le coup d’État après avoir réécrit la Constitution du pays. Mais début septembre, le conseil de réforme, nommé par la junte, a rejeté le projet de Constitution, obligeant à reprendre le processus et donc à retarder les élections. Lors d’un briefing mercredi pour les diplomates étrangers à Bangkok, le vice-premier ministre, Wissanu Krea-Ngam, a déclaré que le processus de rédaction d’une nouvelle constitution devrait prendre 20 mois. Si le nouveau planning est tenu, la junte dirigée par le général Prayut Chan-O-Cha, aura passé plus de trois ans au pouvoir, ce qui constitue la plus longue période pour un gouvernement militaire dans le pays depuis 1969.

À voir en vidéo