Attentat de Bangkok: un suspect s’est enfui vers la Turquie

Bangkok — Un des principaux suspects de l’attentat qui a fait 20 morts à Bangkok le mois dernier s’est enfui vers la Turquie, ont annoncé lundi les forces policières thaïlandaises.

Cela pourrait renforcer les soupçons de ceux qui croient que l’attentat a été perpétré par des membres de l’ethnie chinoise ouïghoure, qui ont des sympathisants en Thaïlande.

La police avait précédemment indiqué que l’homme — qui détenait un passeport chinois au nom d’Abudureheman Abudusataer — pourrait avoir orchestré l’attaque du 17 août au sanctuaire d’Erawan.

L’enquête a démontré qu’il a quitté la Thaïlande le 16 août à destination du Bangladesh, d’où il pourrait s’être rendu en Chine.

Un porte-parole de la police nationale thaïlandaise, Prawut Thavornsiri, a toutefois déclaré lundi que le suspect a quitté Dacca, la capitale du Bangladesh, le 30 août pour se rendre à Istanbul, en Turquie, en passant par New Delhi et Abou Dhabi.

Cela renforce la théorie selon laquelle les auteurs de l’attentat sont des Ouïghours issus de la région chinoise du Xinjiang et qui disposent de liens étroits en Turquie. Plusieurs des 12 suspects qui font l’objet de mandats d’arrestation seraient des Turcs.

La Thaïlande a expulsé une centaine de Ouïghours vers la Chine en juillet.

Un Pakistanais et deux Malaisiens ont aussi été arrêtés en Malaisie au cours des derniers jours, en lien avec cet attentat.