Un typhon monstre frappe les Philippines

Le passage de Haiyan, l’un des typhons les plus violents à avoir touché terre depuis des décennies, a causé la mort d’au moins 100 personnes dans une ville du centre des Philippines, ont indiqué samedi les autorités. John Andrews, vice-directeur général de l’autorité de l’aviation civile des Philippines, a indiqué que le directeur de l’aéroport de Tacloban avait communiqué par radio un bilan d’« au moins 100 morts, gisant au bord des routes, et une centaine de blessés ». Manille a dépêché samedi matin des milliers de soldats vers les zones les plus touchées par le passage de la tempête qui a balayé le centre-est de l’archipel vendredi avant de se diriger vers le Vietnam. Mais nombre de villes et de villages restaient totalement injoignables samedi matin. « Nous avons des informations faisant état d’immeubles effondrés, de maisons rasées et de glissements de terrain », a déclaré à l’AFP le chef de la Croix-Rouge des Philippines, Gwendolyn Pang.

À voir en vidéo