​Une bousculade sur un pont tue 109 personnes en Inde

L'incident s'est produit quand des rumeurs d'effondrement ont couru parmi une foule traversant un pont de la rivière Sindh, dans le district de Datia, dans l'État du Madhya Pradesh.
Photo: Associated Press L'incident s'est produit quand des rumeurs d'effondrement ont couru parmi une foule traversant un pont de la rivière Sindh, dans le district de Datia, dans l'État du Madhya Pradesh.
New Delhi — Le bilan des victimes d’un violent mouvement de foule dans le centre de l’Inde, survenu dimanche, a été porté à 109 morts après que plusieurs aient succombé à leurs blessures, a annoncé un responsable lundi.

Des milliers de pèlerins hindous traversaient un pont pour se rendre à un temple lorsqu’ils ont paniqué après avoir entendu des rumeurs à l’effet qu’il pourrait s’écrouler, provoquant une bousculade.

Le coroner R.S. Gupta a confirmé que des autopsies avaient été pratiquées sur les corps de 109 personnes, dimanche soir.

Un premier bilan avait fait état de 89 victimes, dont 17 enfants et 31 femmes. Plus de 100 personnes ont aussi dû être traitées à l’hôpital, notamment pour des fractures, a précisé l’inspecteur général adjoint de la police locale, D.K. Arya.

Des policiers armés de bâtons ont foncé sur les pèlerins dans un effort pour contenir la ruée, a aussi expliqué l’inspecteur. Ces derniers ont toutefois répliqué en lançant des roches aux agents, blessant gravement l’un d’entre eux.

Les médias indiens ont rapporté qu’environ 500 000 pèlerins avaient fait le voyage au temple du village de Ratangarh, dans l’État de Madhya Pradesh, afin d’honorer la déesse Durga à l’occasion de la dernière journée du festival Navaratra.

Le gouvernement de l’État a ordonné l’ouverture d’une enquête.

À voir en vidéo