Puissant séisme en Chine: au moins 160 morts et 6700 blessés

Pékin — Un puissant tremblement de terre a frappé samedi la province de Sichuan, dans le sud-ouest de la Chine, tuant au moins 160 personnes et en blessant plus de 6700 autres dans une région déjà durement éprouvée par un séisme il y a cinq ans.

Bien que moins destructrice que la secousse de 2008, celle de samedi a provoqué l'écroulement de nombreux édifices, déclenché des glissements de terrain, causé des pannes de courant et coupé les services téléphoniques dans le comté de Lushan. Le village de Longmen a été particulièrement touché, les autorités affirmant que presque tous les bâtiments de la localité avaient été détruits.

Selon des images diffusées par la China Central Television, la place située en face de l'hôpital du comté de Lushan a été transformée en centre de triage où le personnel médical s'affairait samedi à soigner les blessés. Les médias officiels ont rapporté que les secouristes avaient dynamité les énormes rochers tombés sur les routes dans la foulée du tremblement de terre afin d'accéder à Longmen et à d'autres villages situés dans les vallées de cette région montagneuse.

Le bureau séismologique chinois a annoncé qu'au moins 156 personnes avaient perdu la vie, dont 96 dans le comté de Lushan. Dans la région de Ya'an, où se trouve Lushan, 19 personnes ont été portées disparues et plus de 5500 autres ont été blessées.

Le séisme, qui avait une magnitude de 7 selon le bureau séismologique chinois et de 6,6 d'après le centre d'études géologiques des États-Unis, s'est produit samedi un peu après 8 h, heure locale, alors que la plupart des habitants étaient à la maison en train de dormir ou de déjeuner. Des photos publiées en ligne montrent des résidants en sous-vêtements et enveloppés dans des couvertures courir dans les rues de Ya'an et même dans celles de la capitale provinciale, Chengdu, située à 115 kilomètres à l'est du comté de Lushan.

Le fait que la secousse soit survenue à une faible profondeur, soit à moins de 13 kilomètres de la surface, a probablement augmenté son impact.

L'aéroport de Chengdu a été fermé pendant une heure avant de rouvrir, mais plusieurs vols ont été annulés ou retardés. De nombreux trains sont aussi restés en gare, ont indiqué les médias officiels.

Le comté de Lushan a subi les pertes les plus lourdes, mais le bilan du comté de Baoxing pourrait avoir été sous-estimé, les routes bloquées ainsi que les pannes de courant et de téléphone rendant les communications difficiles.

Alors que les survivants se préparaient à passer leur première nuit après le tremblement de terre, la pluie a commencé à tomber, ralentissant le travail des secouristes. Le bureau météorologique chinois a prévenu que ce temps, qui devrait se poursuivre durant les prochains jours, risquait de provoquer des glissements de terrain et d'autres désastres.

Des dizaines de milliers de personnes se sont réfugiées dans des tentes ou des voitures parce que leur maison avait été détruite ou parce qu'elles craignaient d'y retourner. Samedi soir, des répliques continuaient d'ébranler la région.

Le comté de Lushan est situé à l'endroit où les plaines fertiles du Sichuan rencontrent les collines du plateau tibétain et juste au-dessus de la faille de Longmenshan. C'est aussi là qu'un séisme d'une magnitude de 7,9 a fait plus de 90 000 morts ou disparus et présumés morts le 12 mai 2008.

À voir en vidéo