Philippines: le bilan du typhon Bopha dépasse les 1000 morts

<div>
	Cette photo datant du 11 décembre dernier et publiée par la marine philippine montre le chargement de cercueils offerts aux victimes du typhon Bopha.</div>
Photo: Agence France-Presse (photo)
Cette photo datant du 11 décembre dernier et publiée par la marine philippine montre le chargement de cercueils offerts aux victimes du typhon Bopha.

Le bilan du typhon Bopha, le plus puissant à avoir touché les Philippines cette année, a franchi la barre des 1000 morts, ont indiqué dimanche les autorités. Des centaines de personnes sont toujours portées disparues.

L’ouragan du 4 décembre a tué 1020 personnes sur l’île de Mindanao (sud) dévastée par les inondations et les glissements de terrain, a indiqué le chef de la sécurité civile.
Le nombre des disparus a également été revu en hausse et s’établit désormais à 844 personnes, dont environ la moitié sont des pêcheurs partis en mer avant l’arrivée du typhon.
 
Appel de l’ONU

« Le bilan va encore monter. Nous avons trouvé de nombreux corps hier [samedi], enfouis sous des arbres et des débris », a déclaré le responsable. « Personne ne s’attendait à cette intensité. La dernière fois [que cette partie du pays] a été touchée par une forte tempête, c’était en 1912 », a-t-il ajouté.
 
Le bilan pourrait être plus lourd que celui de Washi, qui avait causé la mort de 1268 personnes en décembre 2011, notamment dans le nord de Mindanao. L’ONU a lancé un appel à l’aide internationale, dont elle espère 65 millions de dollars pour aider les rescapés.
 
Les Philippines subissent une vingtaine de tempêtes ou typhons importants chaque année, survenant pour la plupart pendant la saison des pluies entre juin et octobre.