Un autre Tibétain s’immole par le feu

Pékin — Un Tibétain est mort après s’être immolé par le feu dans la province de Qinghai, dans le nord-ouest de la Chine, a rapporté vendredi l’agence de presse officielle Chine nouvelle.

Libong Tsering, 19 ans, a commis son geste désespéré jeudi après-midi dans le comté de Tongren, selon l’agence. Deux jours plus tôt, l’agence de presse avait rapporté que deux gardiens de troupeaux tibétains s’étaient aussi immolés par le feu. Ce plus récent suicide porte à au moins 78 le nombre de Tibétains qui se sont immolés par le feu depuis 2009, en signe de protestation contre la domination chinoise dans les régions tibétaines. La plupart des manifestants se sont aspergés d’essence et se sont immolés par le feu après avoir crié des slogans appelant à l’indépendance du Tibet et demandant la bénédiction du dalaï- lama.

La Chine accuse le dalaï-lama d’encourager ces immolations, que le gouvernement chinois semble incapable d’arrêter malgré le renforcement de la sécurité et un important réseau d’espionnage dans les régions tibétaines. Par ailleurs, Taïwan, dont les relations avec la Chine se sont nettement améliorées ces dernières années, a interdit une visite du dalaï lama sur son territoire, une décision qui a provoqué l’indignation de l’association qui l’avait invité.