Affrontements dans l’ouest de la Birmanie

Sittwe — Des coups de feu résonnaient et des habitants fuyaient leurs maisons en feu hier dans l’ouest de la Birmanie, où se poursuivaient des affrontements entre bouddhistes de l’ethnie rakhine et musulmans de la minorité rohingya, qui ont fait au moins une douzaine de morts et des milliers de déplacés ces derniers jours.

Le président Thein Sein a déclaré l’état d’urgence et déployé l’armée pour ramener le calme, soulignant que la situation mettait en péril les réformes démocratiques adoptées au pas de charge depuis la dissolution il y a un an de la junte au pouvoir depuis les années 1960.
La police a tiré en l’air à balles réelles hier à Sittwe, capitale de l’État de Rakhine pour disperser un groupe de Rohingyas qui incendiaient des logements.