Législatives en Thaïlande: le parti de Shinawatra donné vainqueur

Cinq ans après son éviction, l'ancien Premier ministre thaïlandais Thaksin Shinawatra prend sa revanche. Son parti, le Pheu Thaï, a remporté dimanche les élections législatives, d'après des résultats partiels, et sa soeur, Yingluck Shinawatra, devrait devenir la première femme à la tête du gouvernement. Reste à savoir quelle sera la réaction des élites, notamment au sein de la monarchie et de l'armée.

Le chef du gouvernement sortant Abhisit Vejjajiva a déjà reconnu la défaite de son parti, le Parti démocrate, face au Pheu Thaï, emmené par la soeur de l'ancien Premier ministre en exil. Cette dernière attendait les résultats complets pour s'exprimer.

Après le dépouillement de 80% des bulletins, le Pheu Thaï (Parti pour les Thaïs) de Thaksin Shinawatra obtenait 251 sièges, soit exactement la majorité absolue à la chambre basse du Parlement, qui compte 500 sièges, selon les résultats donnés par la Commission électorale.

Quelque 47 millions d'électeurs étaient appelés aux urnes dimanche pour ces législatives censées ramener la stabilité dans un pays en crise politique depuis cinq ans et le départ forcé de Thaksin Shinawatra, renversé par l'armée en 2006.

Le scrutin s'est résumé essentiellement à un duel entre le parti Pheu Thaï, piloté à distance par Thaksin, et le Parti démocrate au pouvoir. Pheu Thaï défend traditionnellement les populations rurales du pays, notamment du nord, tandis que le Parti démocrate rassemble les élites urbaines et la classe moyenne, notamment à Bangkok et dans le sud.

Après des années de troubles, dont ceux nés du mouvement des "chemises rouges", regroupant notamment des partisans de Thaksin Shinawatra, l'an passé (91 morts et 1800 blessés), le scrutin s'est déroulé dans un climat tendu. Environ 170 000 policiers avaient été déployés dans tout le pays pour assurer la sécurité dans les bureaux de vote, et aucune violence n'a été signalée dans l'immédiat.
3 commentaires
  • lephilosophe - Inscrit 3 juillet 2011 10 h 07

    Camouflet à l'Occident (un autre)

    Impressionnante victoire des «chemises rouges»! Alors qu'il était évincé du pouvoir par l'armée dans un coup d'État constitutionnel, appuyé par la royauté, aucune chancellerie occidentale n'a dénoncé cette prise illégale du pouvoir en Thaïlande. Car Thaksin avait entrepris des réformes, économiques, fiscales et politiques, qui heurtaient de front les intérêts occidentaux et ceux de la bourgeoisie urbaine de Thaïlande qui sont étroitement imbriqués depuis «l'ajustement structurel» auquel la Thaïlande a été contrainte sous le diktat du FMI dans les années 90. C'est contre la «société à deux vitesses» que s'élevaient les politiques de Thaksin. Alors on l'évinça et on inventa des histoires de corruption pour justifier l'action militaire. Tous parlèrent alors «d'affaires intérieures thaïlandaises.
    Bien avant le printemps arabe, la Thaïlande a connu le sien en 2010. Il fut réprimé dans le sang. Là encore, aucune protestation significative des chancelleries n'est venue dénoncer la sanglante répression de l'opposition populaire. Mais contre vents et marées, aujourd'hui le peuple thaïlandais reprendra le cours de l'histoire là où le coup d'État l'avait laissé et entreprendra à nouveau de réduire les écarts entre riches en pauvres, nationalisera certains secteurs vitaux de l'économie... Et qui sait, si l'exemple thaïlandais des «Chemises Rouges» ne sera pas imité par d'autres peuples de la région. Cela nous donnerait peut-être un «automne sud-asiatique».

    Bernard Gadoua

  • duconlajoie - Inscrit 26 août 2011 13 h 41

    Coups d’État, une spirale sans fin ?

    Le coup d’État en Thaïlande du mardi 19 septembre 2006 met fin à près de six années de démocratie parlementaire, la plus longue période que la Thaïlande ait jamais connue. Il est le dernier en date d’une longue série. Dix-huit coups d’État se sont succédés sous le règne du roi Bhumibol, couronné en 1946, sans compter ceux organisés par les royalistes dans les années 1930 luttant pour le rétablissement de la monarchie absolue. la suite ici : http://orta.dynalias.org/inprecor/article-inprecor

    Ou tapez dans google : une spiral sans fin Danielle sabai et vous aurez d’excellent articles sur le sujet de la Thaïlande....

  • duconlajoie - Inscrit 26 août 2011 14 h 18

    Pas de printemps en thailande, sauf dans le nord ;-)

    La Thaïlande aura son printemps ,ou autre, après que le roi sera mort.....

    Avant ce n'est pas possible ! Les thaïs ne sont pas encore prêt.

    Le sud vote démocrate pas Pheu Thai !

    Vous devriez parler de ce qui ce passe dans les provinces du sud a majorité musulman qui ont été annexées il y a un peu plus de 100 ans par la Thaïlande ! (royaume de patani)

    Des morts et attentas et tortures pratiquement tout les jours !

    Pour comprendre la Thaïlande aller lire les articles de Danielle Sabai par exemple !

    Depuis 2004 il a plus de 5 000 mort et plus de 9 000 blessée !