La Birmanie ne délivre plus de visas aux touristes

Rangoun — Les autorités birmanes ont suspendu la délivrance de visas touristiques pour les séjours prévus à partir de septembre, soit deux mois avant la tenue d'élections législatives sans précédent depuis près de vingt ans.

La junte au pouvoir a autorisé la délivrance de visas touristiques en mai pour promouvoir l'activité, mais la mesure sera levée le 1er septembre, a déclaré un haut fonctionnaire ayant requis l'anonymat.

Les élections législatives du 7 novembre, première consultation nationale depuis 1991, sont largement considérées comme une manoeuvre destinée à raffermir le pouvoir de l'armée.

«Nous pensons que le réel objectif de cette mesure est d'empêcher des reporters étrangers et des observateurs de pénétrer dans le pays avant les élections du 7 novembre», a estimé le représentant d'un tour-opérateur.
1 commentaire
  • Renaud Blais - Inscrit 24 août 2010 10 h 33

    Et les intérêts de Total en Birmanie

    Ainsi un rideau noir est déployé sur le pays sauf pour les investisseurs évidemment ?
    J'aimerais savoir si..., un administrateur, de contrôle de Total, résident du Québec, même si le siège social officiel de Total est européen, il est peu connu que cette entreprise est sous contrôle montréalais.
    Ma question, pour la junte birmane serait: Si M. André Desmarais demandais un visa, pour aller "voir à ces intérêts" est-ce qu'il l'obtiendrait ?
    Renaud Blais
    Québec