En bref - Les porteurs du VIH pourront aller en Chine

Pékin — La Chine n'interdit plus l'entrée de son territoire aux malades du sida et aux porteurs du VIH, a annoncé hier le gouvernement. Jusqu'à présent, les règles chinoises interdisaient l'entrée des ressortissants étrangers souffrant de «maladies psychiatriques, lèpre, sida, maladies sexuellement transmissibles, tuberculose pulmonaire active ou autres maladies infectieuses».

Le Conseil d'État a émis mardi soir un amendement supprimant l'interdiction spécifique pour les personnes infectées par le VIH ou ayant développé le sida, ainsi que pour celles souffrant de la lèpre. Les Nations unies ont accueilli avec satisfaction cette décision qui, selon elles, marque une étape importante vers la fin de la discrimination à l'égard des personnes contaminées.