En bref - Vejjajiva prêt à jeter l'éponge

Londres — Le premier ministre thaïlandais Abhisit Vejjajiva a assuré hier qu'il renoncerait à ses fonctions s'il était convaincu de nuire à la stabilité de son pays, dans une interview à la chaîne de télévision BBC World service. Interrogé sur la question de savoir s'il pourrait démissionner s'il pensait être un obstacle à la stabilité et au rétablissement de la Thaïlande, il a répondu : «Bien sûr, je ne place jamais mes intérêts au dessus de ceux de mon pays.»

Cependant «nous devons convenir en ce moment que les problèmes que nous voyons ne sont pas purement politiques». «Il y a des problèmes sécuritaires, des problèmes de terrorisme en jeu», a-t-il ajouté. Abhisit Vejjajiva a souligné qu'il n'y avait pas de projet d'imposer la loi martiale pour réprimer les manifestants qui réclament depuis plusieurs semaines la convocation d'élections.