Le Pakistan et l'Inde renouent

New Delhi — L'Inde et le Pakistan ont relancé hier leur dialogue bilatéral, suspendu depuis les attaques meurtrières de Bombay en novembre 2008, et promis de rester en contact.


Même si l'espoir de progrès rapides dans les relations entre les deux puissances demeure limité, la rencontre à New Delhi entre les deux secrétaires aux Affaires étrangères, l'Indienne Nirupama Rao et le Pakistanais Salman Bashir, pourrait aider à apaiser les tensions.

Toutefois, la réunion n'a pas débouché sur des avancées concrètes et aucune annonce n'a été faite concernant une éventuelle deuxième rencontre.

Le ministre pakistanais a en outre souligné que les deux pays restaient en désaccord sur de nombreux points, notamment concernant le terrorisme, le Cachemire ou l'Afghanistan.

L'Inde avait mis un terme au dialogue officiel avec le Pakistan après les attaques de Bombay. New Delhi assurait qu'il ne pourrait être renoué que si le Pakistan prenait des mesures contre certains islamistes présents sur son territoire, que New Delhi tient pour responsables du carnage.

Les deux pays vont «rester en contact» afin de développer une relation de confiance, a annoncé Nirupama Rao après l'entretien.