En bref - L'opposition sri-lankaise éclate

Colombo — Les partis d'opposition du Sri Lanka, qui ont soutenu le mois dernier la candidature du général Sarath Fonseka à l'élection présidentielle, ont décidé de se présenter séparément aux législatives du 8 avril, ont indiqué des responsables hier.

Ce fractionnement devrait renforcer les chances de la coalition du président Mahinda Rajapaksa. Les deux principaux partis d'opposition sont le Parti national uni (UNP) et le Janatha Vimukthi Peremuna (JVP, marxiste). Malgré de nettes divergences, ils ont fait équipe pour soutenir Fonseka au scrutin présidentiel de janvier, que leur candidat a perdu.