Sri Lanka - Des coffres bancaires de proches de Fonseka sont saisis

Colombo — Plus d'un demi-million de dollars ont été saisis dans les coffres bancaires de proches de l'ex-chef de l'armée sri-lankaise, Sarath Fonseka, incarcéré depuis le 8 février, a annoncé hier la police à Colombo.

Candidat malheureux de l'opposition à l'élection présidentielle du 26 janvier remportée par le président sortant Mahinda Rajapakse, M. Fonseka est accusé par le pouvoir d'avoir comploté pour renverser, voire assassiner ce dernier.

Des policiers munis d'un mandat judiciaire ont fouillé les coffres bancaires du gendre de M. Fonseka, Dhanuna Thilakaratne, et de sa famille, a déclaré un porte-parole de la police, Prishantha Jayakody. Ils y ont trouvé un peu plus de 650 000 dollars qui ont été saisis et la banque centrale a été chargée d'une enquête sur la provenance de cet argent, a-t-il précisé.

La police a aussi obtenu un mandat d'arrêt contre M. Thilakaratne, a ajouté le porte-parole.

La Cour suprême du Sri Lanka doit se prononcer la semaine prochaine sur la légalité de l'arrestation de M. Fonseka.