Barack Obama écrit une lettre au président nord-coréen Kim Jong-il

Washington — L'émissaire américain Stephen Bosworth a remis aux Nord-coréens une lettre du président américain Barack Obama adressée au numéro un du régime stalinien Kim Jong-il, a indiqué le département d'État.

Interrogé sur l'existence de cette lettre révélée hier par le Washington Post, le porte-parole du département d'État, Ian Kelly, a répondu: «Je peux seulement confirmer qu'il y a eu une lettre, mais je ne peux pas discuter de son contenu ou de sa tonalité».

Selon le Post, il est inhabituel qu'un président américain s'adresse directement au chef du régime stalinien aussi rapidement après son élection.

Stephen Bosworth s'est rendu à Pyongyang de mardi à jeudi dernier pour les premiers pourparlers officiels directs à ce niveau entre la nouvelle administration américaine du président Barack Obama et les autorités nord-coréennes.

L'émissaire américain a rendu compte hier de sa visite devant des journalistes au département d'État, expliquant qu'il avait exhorté les Nord-Coréens à s'abstenir de pratiquer de nouveaux essais nucléaires. Il a également indiqué que la question de l'enrichissement de l'uranium serait sur la table lors de la reprise des négociations sur la dénucléarisation de la péninsule nord-coréenne.

M. Bosworth a indiqué que les États-Unis consultaient leurs partenaires de négociations (Chine, Corée du Sud, Japon et Russie) sur les moyens de faire repartir ces négociations à six pays.

Pyongyang a claqué en avril la porte des discussions après un tir de missile controversé sanctionné par le Conseil de sécurité de l'ONU. Le pays a procédé dans la foulée à son deuxième essai nucléaire depuis celui de 2006.

Interrogé sur le point de savoir si un troisième essai nucléaire nord-coréen était envisageable, M. Bosworth a simplement répondu: «Je les ai exhortés à ne plus faire ce genre de choses».

À voir en vidéo