En photo - L'Inde peine à se relever des inondations

Photo: Agence France-Presse (photo)

Faisant face aux pires inondations en un demi-siècle dans le nord-est, l'Inde a du mal à lancer une opération massive de secours pour ses millions de sinistrés.

À tel point que, pour la première fois, les autorités ont demandé une aide internationale. Dans le Bihar, submergé depuis trois semaines, 900 000 personnes ont été secourues, parmi lesquelles le tiers s'entassent dans des camps. Mais 100 000 sinistrés restent coupés du monde, pris au piège par ces inondations, sans rien à manger ni à boire. L'Inde fait ainsi face à «la plus grande calamité nationale de l'histoire récente», ont reconnu le gouvernement fédéral et l'armée. Le Bihar a réclamé une aide internationale de l'ampleur de celles débloquées pour le tsunami du 26 décembre 2004 en Asie, un geste perçu comme «un tournant» dans la diplomatie humanitaire indienne. Mais dans l'attente, les conditions de vie des victimes demeurent extrêmement préoccupantes.

À voir en vidéo