Le Canada retire le personnel non essentiel de son ambassade à Haïti

Ottawa justifie sa décision par la détérioration rapide de la sécurité, aggravée par une persistante pénurie de carburant. Sur la photo, l'ambassade canadienne de Port-au-Prince en 2019.
Photo: Chandan Khanna Archives Agence France-Presse Ottawa justifie sa décision par la détérioration rapide de la sécurité, aggravée par une persistante pénurie de carburant. Sur la photo, l'ambassade canadienne de Port-au-Prince en 2019.

Le Canada retire temporairement le personnel non essentiel de son ambassade en Haïti.

Affaires mondiales Canada a déclaré que la situation en matière de sécurité en Haïti se détériore rapidement et est aggravée par une persistante pénurie de carburant.

Tous les membres des familles des employés canadiens de l’ambassade ainsi que tous les employés canadiens non essentiels sont donc retirés temporairement de l’ambassade.

L’ambassade du Canada à Port-au-Prince demeure toutefois ouverte et des représentants des services consulaires sont en mesure d’apporter une aide d’urgence aux Canadiens.

Affaires mondiales conseille aux Canadiens d’éviter tout voyage non essentiel en Haïti.

« En tant qu’ami de longue date de la population d’Haïti, le Canada demeure fermement engagé à aider Haïti à la réalisation d’un avenir plus démocratique, sécuritaire et prospère. Le Canada sera toujours prêt à aider le peuple haïtien, comme il l’a fait par le passé », écrit le ministère.

À voir en vidéo