La situation sanitaire en Haïti suscite des craintes

Haïti fait partie de la dizaine de pays du monde n’ayant pas encore commencé leur campagne de vaccination.
Photo: Valerie Baeriswyl Agence France-Presse Haïti fait partie de la dizaine de pays du monde n’ayant pas encore commencé leur campagne de vaccination.

L’Organisation panaméricaine de la santé (OPS) a lancé mercredi un appel à un renforcement urgent de la lutte contre le COVID-19 en Haïti, face à l’augmentation rapide des contaminations et des décès dans le pays des Caraïbes.

« Je suis particulièrement préoccupée aujourd’hui par la situation en Haïti, où l’on rapporte une forte hausse des cas, des hospitalisations et des morts ces dernières semaines », a déclaré dans une conférence de presse Carissa Étienne, directrice de l’OPS, organe de l’ONU œuvrant comme le bureau régional de l’OMS aux Amériques.

« Nous lançons un appel aux partenaires et organisations qui travaillent en Haïti afin qu’ils renforcent la réponse à la COVID-19 », a-t-elle ajouté.

« Le pays a besoin de capacités sanitaires additionnelles ainsi que de soutien pour mettre en œuvre les mesures préventives nécessaires pour freiner les contaminations », a insisté la responsable de l’OPS, qui siège à Washington.

Urgence sanitaire

Le président haïtien Jovenel Moïse a annoncé mardi la prolongation de l’état d’urgence sanitaire de 15 jours face à l’augmentation du nombre de cas de COVID-19 dans le pays.

Au cours des dix derniers jours, plus d’une quarantaine de personnes déclarées positives à la COVID-19 sont mortes en milieu hospitalier alors que, depuis mars 2020, moins de 300 décès avaient été officiellement attribués à l’épidémie en Haïti.

Haïti fait partie de la dizaine de pays du monde n’ayant pas encore commencé leur campagne de vaccination. Le pays devrait recevoir 130 000 doses du vaccin AstraZeneca « d’ici fin juin ou début juillet », selon les indications fournies précédemment par la ministre de la Santé.

Le pays caribéen recevra ces vaccins à travers le programme COVAX, mécanisme de financement qui permet à 92 économies à faible et moyen revenus d’avoir accès aux précieuses doses.

À voir en vidéo