En photos | Une nuit de recueillement à Minneapolis

L'endroit où George Floyd a été tué, au coin de la 38e Rue et de l'avenue Chicago, à Minneapolis, vibrant d'hommages bariolés, est devenu un lieu incessant de recueillement, de réunions, de manifestations et de discours.

Lisez aussi les reportages de nos envoyés à Minneapolis.

1 Malgré le couvre-feu, fixé jusqu'à hier à 22h, une petite communauté occupe les lieux nuit et jour. Valérian Mazataud Le Devoir
2 Des barricades bloquent les rues et permettent de contrôler la circulation automobile autour du lieu de recueillement. Valérian Mazataud Le Devoir
3 Valérian Mazataud Le Devoir
4 La station-service au coin de la rue est devenue un lieu de réunion et de discours. Valérian Mazataud Le Devoir
5 Tous s'agenouillent et lèvent le poing en signe de respect devant le doyen de la foule réunie ce soir-là, un homme âgé de 65 ans, dont le discours a su toucher les coeurs. Valérian Mazataud Le Devoir
6 Le poing levé est devenu l'un des symboles fort du mouvement Black Lives Matter. Une fleur parmi les centaines qui sont déposées ici chaque jour. Valérian Mazataud Le Devoir
7 En peu en retrait des discours enflammés de la station-service, un petit groupe a choisi de s'installer pour lire. Plus loin, d'autres se recueillent, alors que certains éclatent en sanglots. Valérian Mazataud Le Devoir
8 Une petite équipe a décidé de prendre en main l'entretien des lieux. Ils balaient, trient les fleurs fanées ainsi que les hommages endomagés par la pluie torrentielle qui est tombée quelques heures auparavant. Valérian Mazataud Le Devoir