Le ministre brésilien de la Santé démissionne en pleine pandémie

M. Teich aura été un très éphémère ministre de la Santé du président Jair Bolsonaro: il a occupé moins d'un mois ce portefeuille crucial pour le Brésil où la pandémie est en croissance exponentielle et a déjà tué près de 14 000 personnes.
Photo: Evaristo Sa Agence France-Presse M. Teich aura été un très éphémère ministre de la Santé du président Jair Bolsonaro: il a occupé moins d'un mois ce portefeuille crucial pour le Brésil où la pandémie est en croissance exponentielle et a déjà tué près de 14 000 personnes.

Le ministre brésilien de la Santé, Nelson Teich, a présenté vendredi sa démission, pour « des divergences de vues sur les mesures » de lutte contre le coronavirus avec le gouvernement, ont annoncé à l'AFP des sources au ministère.
 

M. Teich aura été un très éphémère ministre de la Santé du président Jair Bolsonaro: il a occupé moins d'un mois ce portefeuille crucial pour le Brésil où la pandémie est en croissance exponentielle et a déjà tué près de 14 000 personnes.
 

« Le ministre de la Santé, Nelson Teich, a presenté sa démission ce matin », a annnoncé le ministère, précisant qu'une conférence de presse était prévue dans la journée. 
 

Des sources contactées par l'AFP ont ajouté que le ministre, un oncologue, avait démissionné en raison de désaccords avec le président Bolsonaro, notamment sur les traitements à la chloroquine, que ce dernier prône, alors que leur efficacité n'a pas été prouvée scientifiquement.
 

Nelson Teich avait remplacé le 17 avril le populaire ministre de la Santé Luiz Henrique Mandetta, également médecin de formation, limogé par Jair Bolsonaro après une succession de divergences affichées au grand jour dans la lutte anticoronavirus.
 

Le président brésilien est farouchement opposé aux mesures de confinement dans ce pays de 210 millions d'habitants au nom de la sauvegarde de l'emploi et de l'économie brésilienne.  

Plus de détails suivront