Des milliers de femmes autochtones manifestent à Brasilia

Environ 3000 femmes membres de tribus autochtones de tout le Brésil ont manifesté mardi à Brasília pour dénoncer les « politiques génocidaires » du président Jair Bolsonaro, qui envisage d’autoriser l’exploration minière dans les territoires réservés aux populations autochtones sous prétexte d’« intégrer les indigènes à la société ». Pour cette première marche rassemblant uniquement des femmes de ces tribus, les manifestantes, qui campent depuis la fin de la semaine dernière dans la capitale, arboraient des costumes traditionnels, avec plumes, arcs, flèches et instruments de musique.