Le président mexicain ira à la frontière américaine pour «défendre la dignité» de son pays

Washington menace d’imposer des tarifs douaniers punitifs si Mexico ne freine pas l’afflux de migrants.
Photo: Herika Martinez Agence France-Presse Washington menace d’imposer des tarifs douaniers punitifs si Mexico ne freine pas l’afflux de migrants.

Le président mexicain Andrés Manuel Lopez Obrador a annoncé jeudi qu’il se rendrait samedi à la frontière avec les États-Unis pour « défendre la dignité » de son pays, au moment où Washington accentue sa menace d’imposer des tarifs douaniers punitifs...

La couverture de la COVID-19 et les 7 premiers articles sont gratuits.

Vous devez avoir un compte pour en profiter.

Créer un compte

?Déjà abonné? .