Brésil: des milliers d’Autochtones manifestent à Brasília

Brasília — Plusieurs milliers de représentants de tribus autochtones du Brésil étaient rassemblés mercredi en plein coeur de Brasília, déterminés à faire valoir leur droit à la terre face à un gouvernement Bolsonaro ouvertement hostile. Selon les organisateurs, environ 4000 indigènes participent dans la capitale jusqu’à vendredi à cette 15e édition du « Camp de la terre libre ». Les forces de l’ordre étaient particulièrement nombreuses mercredi dans le centre de Brasília, ont constaté des journalistes de l’AFP. Sur le campement, des indigènes en tenue traditionnelle, corps tatoués et masques de plumes multicolores, chantaient. Sur des bannières, on pouvait lire « Nos terres sont sacrées. Pas d’extractions minières sur nos territoires », ou « Nous exigeons les démarcations de nos terres ». Quelque 800 000 indigènes et 305 ethnies vivent au Brésil, pays-continent de 209 millions d’habitants.