L’«avalanche de preuves» suffit à condamner El Chapo

Photo: Eduardo Verdugo Associated Press Joaquin «El Chapo» Guzman

New York — « Une avalanche de preuves » montre qu’El Chapo « est coupable de tous les chefs d’inculpation » retenus contre lui : c’est ce qu’a affirmé mercredi la procureure Andrea Goldbarg dans sa plaidoirie finale, alors que le procès-fleuve du narcotrafiquant mexicain touche à sa fin à New York. « Vous avez vu les preuves : drogues, armes, livres de comptes, lettres. Tout cela prouve que l’accusé est coupable de tous les chefs d’accusation au-delà d’un doute raisonnable », a-t-elle fait valoir aux jurés. El Chapo, 61 ans, accusé d’avoir codirigé le puissant cartel de Sinaloa, fait face à 10 chefs d’accusation pour trafic de drogue, possession d’armes et blanchiment d’argent. Extradé aux États-Unis, après deux évasions spectaculaires au Mexique, il risque la perpétuité en cas de condamnation.