Équateur: un accident d’autocar fait au moins 23 morts

L’autocar a percuté un véhicule sur une route entre les localités de Pifo et Papallacta, à une trentaine de km à l’est de la capitale équatorienne, selon ECU911.
Photo: Pompiers de Quito / Agence France-Presse L’autocar a percuté un véhicule sur une route entre les localités de Pifo et Papallacta, à une trentaine de km à l’est de la capitale équatorienne, selon ECU911.

Au moins 23 personnes ont été tuées mardi près de Quito dans un accident d’autocar, le deuxième en deux jours dans un pays où les accidents de la route sont l’une des principales causes de mortalité, selon les services de secours.

Le bilan des victimes s’est alourdi, passant de 22 à 23 morts, et 20 blessés, selon Christian Rivera, secouriste au sein du service de la Sécurité de la municipalité de Quito.

Auparavant, les secours équatoriens ECU911 avaient fait état de 22 morts et 18 blessés.

L’autocar a percuté un véhicule sur une route entre les localités de Pifo et Papallacta, à une trentaine de km à l’est de la capitale équatorienne, selon ECU911.

Des Colombiens et des Vénézuéliens figurent parmi les personnes tuées, a déclaré M. Rivera.

« Nous avons centré notre travail sur l’identification des citoyens colombiens et vénézuéliens qui, en majorité, sont morts », a-t-il déclaré sur la chaîne publique Gama.

Cet accident survient deux jours après celui d’un car qui transportait des supporters du Barcelona Sporting Club, l’équipe de football la plus populaire d’Équateur, faisant 12 morts et 30 blessés.

Les fans voyageaient dimanche de la ville andine de Cuenca à Guayaquil, la ville côtière dont vient le club, après avoir assisté à un match du championnat national.

Les accidents de la circulation sont l’une des principales causes de mortalité en Équateur. Ils font en moyenne sept morts et quelque 80 blessés par jour dans le pays, selon l’observatoire citoyen Justicia Vial.

D’autres détails suivront.