Le président élu du Mexique propose à Trump de «réduire les migrations»

Le président américain, Donald Trump, a eu un entretien téléphonique avec le président élu du Mexique, Andrés Manuel Lopez Obrador.
Photo: Nicholas Kamm Archives Agence France-Presse Le président américain, Donald Trump, a eu un entretien téléphonique avec le président élu du Mexique, Andrés Manuel Lopez Obrador.

Le président élu du Mexique Andrés Manuel Lopez Obrador a annoncé lundi avoir proposé au président américain Donald Trump de « réduire les migrations » et « améliorer la sécurité » lors d’une conversation téléphonique.

« J’ai reçu un appel de Donald Trump et nous avons parlé durant une demi-heure. Je lui ai proposé d’envisager un accord global ; des projets de développement générant des emplois au Mexique et parallèlement, réduire les migrations et améliorer la sécurité », a écrit « AMLO » sur Twitter.

M. Trump avait indiqué un peu plus tôt avoir eu une « bonne discussion » téléphonique avec M. Lopez Obrador, prédisant « une très bonne relation » à venir.

« Je crois qu’il va essayer de nous aider sur la frontière », a-t-il ajouté.

Le candidat de 64 ans a remporté dimanche une large victoire à la présidentielle mexicaine, amenant la gauche au pouvoir pour la première fois dans l’histoire moderne du pays, avec plus de 53 % des voix, selon les estimations officielles.

« Il y a beaucoup à faire pour le bien à la fois des États-Unis et du Mexique ! », avait tweeté Donald Trump peu après l’annonce de cette victoire historique dimanche soir.

« AMLO » lui a répondu qu’il souhaitait une relation d’« amitié et de coopération » avec les États-Unis.

Le président américain a plusieurs fois accusé le Mexique « de ne rien faire » pour empêcher les migrants d’Amérique centrale d’atteindre la frontière avec les États-Unis, et promis de faire construire un mur pour stopper l’immigration clandestine provenant du sud.

D’autres détails suivront.