Trump et Moon Jae-in veulent «travailler étroitement» sur la Corée du Nord

Le président américain, Donald Trump
Photo: Evan Vucci Associated Press Le président américain, Donald Trump

Le président américain, Donald Trump, et son homologue sud-coréen, Moon Jae-in, ont promis dimanche lors d’un entretien téléphonique de travailler au succès du prochain sommet entre Washington et Pyongyang, après les menaces nord-coréennes d’annuler cette rencontre.

Après des mois de rapprochement et de détente diplomatique, Pyongyang a opéré mercredi un spectaculaire retour à sa rhétorique traditionnelle, évoquant la possibilité de remettre en cause le sommet très attendu de mi-juin.

Le ministre adjoint des Affaires étrangères du Nord, Kim Kye Gwan a ainsi accusé les États-Unis de forcer Pyongyang « à un renoncement nucléaire unilatéral ». La Corée du Nord a par ailleurs annulé des discussions de haut niveau avec Séoul pour protester contre des manœuvres entre les États-Unis et la Corée du Sud.

Lors d’une conversation téléphonique dimanche, MM. Trump et Moon ont échangé sur « les dernières actions nord-coréennes », a annoncé dans un communiqué la présidence sud-coréenne.

Les deux dirigeants ont convenu de « travailler étroitement » au succès du sommet historique du 12 juin à Singapour M. Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un. M. Trump recevra mardi M. Moon à Washington.

La détente observée depuis début janvier sur la péninsule fait suite à des années de tensions sur les programmes nucléaires et balistiques de Pyongyang.

Cet apaisement a pour l’instant trouvé son point d’orgue lors du sommet entre MM. Moon et Kim fin avril dans la Zone démilitarisée qui divise la péninsule.