Salvador: 30 ans de prison pour une fausse couche

San Salvador — Un tribunal du Salvador a confirmé mercredi la condamnation à 30 ans de prison de Teodora Vasquez, victime d’une fausse couche pour laquelle elle a été jugée coupable d’homicide, dans ce pays à la législation antiavortement parmi les plus strictes du monde. Au cours d’un premier procès en 2008, Teodora Vasquez, aujourd’hui âgée de 34 ans, avait été condamnée à la même peine. Teodora Vasquez était enceinte de près de neuf mois quand elle avait appelé les urgences le 14 juillet 2007, des toilettes du collège de San Salvador. N’obtenant pas de réponse, elle avait été victime d’une grave hémorragie et son bébé était mort-né. En découvrant le cadavre de ce dernier, un employé du collège avait prévenu la police et la jeune femme, encore inconsciente, avait été arrêtée. Plusieurs organismes internationaux, comme Amnesty International, ont apporté leur soutien à Teodora Vasquez, qui clame son innocence mais est emprisonnée depuis près de 10 ans.