Le maire de Caracas en fuite

Bogotá — Le maire de Caracas, Antonio Ledezma, figure de l’opposition vénézuélienne, était en route vendredi vers l’Espagne après avoir fui son pays, où il se trouvait en résidence surveillée, accusé de conspiration contre le gouvernement de Nicolas Maduro. Réfugié d’abord en Colombie, où il est arrivé vendredi matin, cet avocat de 62 ans a pris dans l’après-midi un vol vers Madrid. Lorena Arraiz, sa porte-parole, a confirmé son voyage vers la capitale espagnole où réside sa femme. « Ma voix se joint au choeur des Vénézuéliens qui ont demandé de l’aide à la Colombie », avait déclaré vendredi matin M. Ledezma aux journalistes à Cucuta, ville frontalière avec le Venezuela, avant de se rendre à Bogotá à la mi-journée. Plusieurs magistrats vénézuéliens destitués et menacés de poursuites ont trouvé refuge ces derniers mois en Colombie, notamment l’ex-procureure générale Luisa Ortega, et au Chili.