Le Nicaragua ratifie l’Accord de Paris

Managua — Le Nicaragua a annoncé lundi avoir signé l’Accord de Paris sur le climat, faisant de la Syrie et des États-Unis les deux seuls pays en marge de la coalition mondiale climatique. Cet accord est « l’unique instrument qui permet actuellement » d’unir les efforts de tous pour affronter le réchauffement de la planète, a souligné la vice-présidente du Nicaragua, Rosario Murillo. Le Nicaragua, qui avait refusé initialement de signer le traité, avait néanmoins « participé depuis à toutes les réunions liées à l’accord de Paris » afin de trouver des solutions au problème climatique, selon le président Daniel Ortega. À Paris, fin 2015, la communauté internationale s’était engagée à agir pour limiter la hausse de la température moyenne « bien en deçà de +2 °C », un seuil déjà synonyme de bouleversements à grande échelle, et « si possible à +1,5 °C » par rapport à l’ère industrielle.