Ouragan «Irma»: Cuba disposera d'une aide de 5,7 millions pour se redresser

Un homme marche dans les rues complètement inondées de La Havane, le 10 septembre dernier, après le passage d'«Irma».
Photo: Yamil Lage Agence France-Presse Un homme marche dans les rues complètement inondées de La Havane, le 10 septembre dernier, après le passage d'«Irma».

La Havane — Le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies a annoncé samedi qu’il allait accorder une aide d’urgence de 5,7 millions de dollars à Cuba, très affecté par le passage de l’ouragan Irma.

Au cours d’une visite samedi à La Havane, le directeur exécutif du PAM David Beasley a annoncé l’octroi d’une aide immédiate de 1,5 million de dollars en aide alimentaire, dans le cadre d’un « soutien logistique » de quatre mois d’une valeur totale de 5,7 millions de dollars.

Le PAM « est au côté des victimes de l’ouragan Irma à Cuba et prêt à soutenir le gouvernement cubain dans ses efforts de redressement », a-t-il ajouté.

« L’opération débutera immédiatement avec la distribution gratuite de rations de riz et de haricots dans les zones prioritaires » à quelque 664 000 personnes, a indiqué par ailleurs un communiqué de cet organisme des Nations unies.

Le bilan des dommages causés par le passage d’Irma à Cuba il y a une semaine est encore en cours d’évaluation, mais les ONG et agences onusiennes prédisent déjà des mois délicats pour l’île, qui aura besoin de l’aide internationale pour s’en sortir. L’ouragan a fait dix morts sur la grande île caribéenne, dont 13 des 15 provinces et été affectées.

« L’importance de la dévastation provoquée par Irma requiert que nous travaillions ensemble pour garantir un redressement immédiat et que la population puisse à nouveau disposer d’eau, d’aliments et d’un toit, et que l’économie puisse repartir », a ajouté M. Beasley.

«Norma» rétrogradée au statut de tempête à l’approche du Mexique

Mexico — L’ouragan Norma a été rétrogradé en tempête tropicale à l’approche des côtes du Mexique, dans le Pacifique, a averti samedi le Centre américain des ouragans (NHC), évoquant des vents à 100 km/h. À 00 h 00 GMT dimanche, Norma se situait encore à 335 km au sud de Cabo San Lucas, une station balnéaire de l’État mexicain de la Basse Californie du Sud, et il avançait à la vitesse de 6 km/h vers le nord. L’ouragan Max, de catégorie 1 lorsqu’il avait touché jeudi la côte Pacifique du Mexique, avec des vents de 130 km/h, avait lui aussi été rétrogradé en tempête tropicale, vendredi. Début septembre, la tempête Lidia avait fait 7 morts lors de son passage dans ce même État de Basse Californie du Sud. En 2013, deux ouragans quasi simultanés avaient atteint les côtes Pacifique et caribéenne du Mexique, entraînant la mort de 157 personnes.