Pas de paix sans réconciliation

Photo: Alberto Pizzoli Agence France-Presse Le pape François

Villavicencio — Le pape François a appelé les Colombiens à se réconcilier, vendredi, au troisième jour de sa visite dans ce pays déchiré par plus de 50 ans de conflit armé. « Tout effort de paix sans un engagement sincère de réconciliation sera toujours voué à l’échec », a-t-il déclaré à Villavicencio, où il a rencontré victimes et acteurs de la guerre, en point d’orgue de sa première visite pontificale en Colombie, prévue jusqu’à dimanche. « La réconciliation se concrétise et se consolide par l’apport de tous, elle permet de construire l’avenir et fait grandir l’espérance », a-t-il estimé lors d’une messe dans cette région du centre du pays ravagée par la plus longue guerre du continent. La Colombie vit une étape cruciale après la signature en novembre d’un accord de paix historique avec les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), principale guérilla des Amériques reconvertie la semaine dernière en parti politique légal.

À voir en vidéo