Maduro veut faire arrêter l’ex-procureure en fuite

Photo: Wil Riera Associated Press

Caracas — Le Venezuela va lancer un mandat d’arrêt international contre l’ex-procureure générale Luisa Ortega, devenue une des principales opposantes au président socialiste Nicolas Maduro et en fuite vers le Brésil après une étape en Colombie, a annoncé mardi le chef de l’État. « Le Venezuela va solliciter auprès d’Interpol une notice rouge contre ces personnes impliquées dans des délits graves », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse. Il faisait référence à Mme Ortega et à son mari, German Ferrer, député chaviste passé à l’opposition. « Tu marches avec l’oligarchie colombienne, avec les putschistes brésiliens. Dis-moi avec qui tu marches et je te dirai qui tu es », a lancé le dirigeant socialiste à l’attention de l’ex-procureure. M. Maduro a également demandé l’aide du pape François pour dialoguer avec l’opposition et lutter contre la « menace militaire » des États-Unis, qu’il accuse de vouloir fomenter un coup d’État.