Le Mexique accusé d’espionnage

Mexico — Des experts internationaux de la Commission interaméricaine des droits de l’homme (CIDH) enquêtant sur la disparition de 43 étudiants au Mexique en 2014 ont été espionnés par le gouvernement mexicain, ont révélé lundi des chercheurs indépendants. Un téléphone utilisé par ces experts a reçu des SMS permettant d’installer le logiciel espion de la société israélienne NSO, affirment ces chercheurs de l’Université de Toronto, sur fond de vaste scandale d’espionnage de journalistes, militants des droits de l’homme et autres personnalités publiques secouant depuis plusieurs semaines le Mexique. Selon eux, au moins 19 autres personnes ont été ciblées par le logiciel espion.

À voir en vidéo