Haïti: quatre morts dans l’effondrement d’un bâtiment

Des engins lourds ont commencé à déblayer les décombres mercredi.
Photo: Hector Retamal Agence France-Presse Des engins lourds ont commencé à déblayer les décombres mercredi.

Port-au-Prince — Un bâtiment s’est partiellement effondré en fin de matinée mercredi dans le centre-ville de Port-au-Prince, causant la mort d’au moins quatre personnes et créant la panique des riverains, a indiqué la protection civile haïtienne.

« Quatre corps ont été retirés des décombres et nous avons porté quatre autres personnes gravement blessées à l’hôpital général de Port-au-Prince », a indiqué à l’AFP Wilson Brice, coordonnateur technique de la protection civile haïtienne. « Ce sont des personnes qui étaient dans le bâtiment pour y récupérer des fers pour les revendre » a-t-il précisé.

Une partie de la façade de l’immeuble de quatre étages est encore intacte mais les structures intérieures sont elles tombées, a pu constater un journaliste de l’AFP présent sur les lieux.

Les équipes de secours sont sur place à la recherche d’éventuelles autres victimes. Des engins lourds ont commencé en début d’après-midi à déblayer les décombres, en présence d’agents de la police nationale et de la mairie de Port-au-Prince.

« Il s’agit d’une ancienne usine de production de boissons gazeuses qui était désaffectée depuis des années », a expliqué à l’AFP Guillaume Albert Moléon, porte-parole du ministère de l’intérieur. « L’immeuble était l’un de ceux qui sont en cours de démolition. Nous ne pouvons pas savoir combien de personnes s’y trouvaient au moment de l’incident ».

Le centre-ville de la capitale haïtienne a été délaissé au profit des quartiers périphériques depuis deux décennies en raison de l’insécurité.

Sévèrement endommagé par le séisme de 2010, le coeur historique de Port-au-Prince est en cours de réhabilitation : plusieurs bâtiments partiellement détruits ont déjà été rasés mais les travaux de reconstruction de la future cité administrative sont à l’arrêt depuis plus d’un an.